Mais pour qui votent les bi ?

Les résultats de la consultation « Têtu-présidentielle » sont tombés ce midi. Les internautes fréquentant tetu.com avaient été invités, du 2 au 11 janvier, à voter pour leur candidat ou candidate favoris en vue de l’élection présidentielle, et ont massivement répondu au sondage avec pas moins de 12 000 votes (limités par adresse IP unique). Il apparaît que les internautes favorisent massivement François Hollande (38,5% des votes), que Marine Le Pen grimpe dangereusement à la deuxième place (15,4%), suivie par Eva Joly (12,1%), tandis que Nicolas Sarkozy est relégué à la quatrième place avec 10,8% des votes et que François Bayrou, du Modem, en recueille 8% ; Jean-Luc Mélenchon, du Front de gauche, en obtient 7,3%.

L’article de tetu.com n’a visiblement pas été rédigé par un spécialiste en statistiques, qui ne se serait pas aventuré à employer au cours du texte l’expression « les homos » comme à peu près synonyme de « les internautes fréquentant tetu.com ». Une plus grande rigueur dans sa présentation des statistiques lui aurait aussi évité de me faire glupser malencontreusement au moment où il mentionne les bisexuels, une seule fois dans l’article : au moment de rappeler la proportion de bi qui avaient voté FN lors de la dernière présidentielle en 2007 (14%) selon François Klaus (chef de groupe du département « Opinions et stratégies » à l’institut Ifop).

Que les bi soient un peu plus nombreux (14%) à avoir voté FN que les homos en 2007 (13%), c’est une chose que je n’ai aucune raison de contester, bien qu’elle me consterne au plus haut point. Ce n’est pas du chiffre lui-même que je veux parler ici. Ce qui me dérange un peu plus, c’est qu’on ne mentionne ici les bi que au moment de parler de l’extrême-droite, sans donner quelques chiffres pour les autres partis. Un tel chiffre, sans rien pour le replacer dans son contexte, n’est pas loin d’une présentation orientée (dans un article qui devrait dire « les internautes de tetu.com sont surtout de gauche » mais qui a tendance à écrire à la place « les homos sont de gauche », le lecteur n’entend parler que des bi d’extrême-droite…).

D’où ma question dans le titre : mais pour qui votent les bi, vraiment ?

En fouinant un peu sur tetu.com <small>(c’est-à-dire en suivant un lien dans l’article, en me rendant compte qu’il ne marchait pas et en faisant la recherche moi-même)</small>, je suis retombé sur un article remontant à juin 2011, « Mais pour qui votent les homos ? », qui publiait les résultats d’une enquête Ifop réalisée en exclusivité pour Têtu. Et en effet, comme son titre ne le dit pas, cet article parlait aussi des bi, de façon pour le coup tout à fait équilibrée. On y apprenait que « Les personnes se définissant comme homosexuelles, elles, se déclarent à 51% sympathisantes de la gauche. Un écart statistiquement significatif. En ce qui concerne les bisexuels, ils sont 37% à se dire de gauche. » Pas de chiffre spécifique aux bi, en revanche, pour les personnes qui ne se sentent proches d’aucun parti.

Un chiffre par ci, un chiffre par là, mais pas de présentation claire et complète des résultats par catégories : c’est dommage, et on reste sur sa faim. J’attends avec impatience le moment où un autre sondage se décidera à s’intéresser plus systématiquement aux différentes catégories composant les minorités LGBT, et notamment aux bi.

Cela permettrait de préciser (et peut-être de confirmer) ces chiffres, qui sont très intéressants, mais dont j’ai du mal à tirer grand-chose. J’ai bien une hypothèse : c’est que les bi étant moins engagés dans une communauté propre, ils auraient moins l’occasion d’être aussi fortement politisés que les homos, et seraient donc un peu moins sensibles aux enjeux des élections propres aux LGBT. Mais c’est une hypothèse, et elle ne repose sur rien d’autre qu’une généralisation très vague de ma part.

Bref, sondeurs et sondeuses (et journalistes qui rendez compte de leurs résultats), pensez mieux aux bisexuels et aux bisexuelles au moment de la prochaine enquête !

Quant aux résultat eux-mêmes, je me contenterai de pasticher un tweet récent de Jean-Luc Romero et d’affirmer qu’un bi qui vote à droite, c’est un peu comme une dinde qui voterait pour Noël…

EDIT le 20 : Une étude de François Kraus, de l’IFOP, pour le Cevipof (Centre d’études de la vie politique française), consacrée au vote des minorités sexuelles, a été publiée sur le site du Centre. Vous pouvez la lire ici en pdf (elle est assez courte, six pages). Yagg en parle dans cet article.

EDIT le 1er février : si vous tombez sur ce billet maintenant, je vous recommande d’aller lire, sur Yagg, cet entretien de deux pages avec Éric Fassin qui revient à la fois sur l’enquête de l’Ifop et sur l’étude du Cevipof. Passionnant (et bi-friendly, en plus).

Publicités

3 réflexions sur « Mais pour qui votent les bi ? »

    1. @sylvainj: Je n’oublie rien (je suis comme Kriss de Valnor – désolé), et je n’assimile pas les internautes aux gens de ma sous-communauté (virgule, moi, dit-il avec un regard torve en direction de l’auteur de l’article sur tetu.com). Simplement, mon blog parle de bisexualité, donc je me concentre sur… les problèmes en rapport avec la bisexualité.
      En revanche, tu as raison de souligner qu’absolument n’importe qui a pu voter, ce qui laisse tout de même une certaine marge d’incertitude sur la représentativité de la chose (des militants de tel ou tel parti ont très bien pu être prévenus et venir gonfler les chiffres de leur parti alors qu’ils ne fréquentaient pas du tout le site d’habitude). Les enquêtes Ifop, en revanche, sont à vue de nez plus fiables. (Ça me surprend un peu qu’on ait déjà pensé en 2007 à sonder les votants à la présidentielle selon leur orientation sexuelle, mais bon, les bonnes surprises existent.)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s