Vous êtes bi ? Vous aimez les questionnaires en ligne ?

Ça tombe bien : deux enquêtes en ligne sur la bisexualité se déroulent en ce moment.

Une enquête de SIS Association (Sida info service) sur le vécu des personnes homosexuelles et bisexuelles en France

L’information a été relayée il y a quelques jours sur Yagg, mais ça ne fait pas de mal d’en dire un mot ici aussi : SIS Association réalise en ce moment une enquête sur le vécu des personnes homosexuelles et bisexuelles en France. L’enquête s’adresse à des personnes de toute identité de genre âgées d’au moins 18 ans, vivant en France et se définissant comme homosexuelles ou bisexuelles. Le questionnaire, anonyme, prend environ 15-20 minutes à remplir. Les questions portent principalement sur votre bien-être, les discriminations dont vous avez pu être victime et la façon dont vous vivez votre orientation sexuelle auprès de votre famille, de vos proches, amis, collègues de travail, etc.

Enquête sur la bisexualité masculine pour un mémoire de psychologie à l’UCL

Sarolta Bogyo, étudiante en psychologie à l’université catholique de Louvain, prépare un mémoire de fin d’études dans le cadre duquel elle réalise une enquête consacrée aux hommes bisexuels vivant en France, en Belgique ou dans d’autres pays. Les questions portent sur les relations sentimentales et les partenaires sexuels de tout sexe. Le questionnaire est disponible ici. Il est anonyme et prend environ 10 minutes à remplir. Cette étudiante a du mal à trouver des participants, alors n’hésitez pas à remplir le questionnaire en ligne et à partager le lien !

Rencontre avec… Biscuit, webmestre du site bisexualite.info

Pris par mon travail, je n’ai pas encore eu le temps de consacrer un billet au déroulement de la Journée de la bisexualité, dont j’ai abondamment couvert le programme fin septembre. Sans pouvoir m’étendre beaucoup, toujours faute de temps, voici tout de même quelques nouvelles. Cette Journée a été un succès, au moins en termes d’activités associatives : j’étais à la visioconférence au Centre LGBT Paris-Île-de-France le 23, qui s’est déroulée sans anicroche et a permis des échanges passionnants entre des bi et des associations bi des quatre coins du pays. Les associations participantes sont en train de préparer un compte rendu détaillé et ces échanges vont se prolonger ces prochains mois – et, espérons-le, ces prochaines années.

Pour le moment, je vous propose de découvrir ci-dessous une interview d’un des participants à cette visioconférence : Biscuit, le webmestre du site et forum bisexualite.info. Cette interview, que j’avais préparée avec lui à la mi septembre, est la deuxième de ma série « Rencontre avec… », qui regroupe des entretiens avec des figures importantes de la communauté bi, et que j’avais inaugurée l’an dernier par un entretien touffu et très riche avec Nelly Ambert, alors présidente de Bi’cause. Bonne lecture et à bientôt pour de nouveaux articles !

BisexualiteInfoCapture

 Pour les personnes de tous les âges qui s’interrogent sur leur sexualité et leurs sentiments, Internet est devenu un moyen d’information précieux, qui constitue souvent la première étape avant même la consultation de livres ou de films ou une visite dans un lieu de sociabilité LGBT.

Or, quand on cherche « bisexualité » sur un moteur de recherche, l’un des sites en français les plus anciens et les plus notables sur lesquels on tombe est bisexualite.info, qui contient quelques pages bien faites présentant le sujet et est doté d’un forum très actif. Je dois d’ailleurs dire qu’il m’a beaucoup aidé dans les premiers temps où je découvrais ma bisexualité. J’ai donc voulu en savoir plus sur ce site et c’est ainsi que j’ai eu l’idée d’interviewer son webmestre, Biscuit.

 Pour commencer, est-ce que tu veux bien te présenter en quelques mots (voire dire un mot sur ta situation géographique, même en gros) ?

 Mon prénom est Laurent, j’ai 35 ans, et je vis dans le sud, entre Avignon et Nîmes.

 Quand as-tu créé le site et/ou son forum (car si j’ai bien compris, le forum est au moins aussi ancien que le site), et dans quel contexte ? Ressentais-tu un manque de ressources pour les bi sur Internet à ce moment-là ?

 C’était en 2004. À cette époque-là je ressentais personnellement un besoin de discuter de ma bisexualité, de me confier, de connaître les parcours d’autres bisexuels. Je fréquentais assidument les quelques forums sur ce sujet que j’avais trouvés, mais aucun ne me convenait totalement. La plupart étaient des forums gays avec dans un coin une petite rubrique réservée aux bi, qui étaient souvent malmenés par certains gays… et en toute liberté… Il y avait aussi un site purement bi aujourd’hui disparu qui avait au début des années 2000 un forum malheureusement peu actif et peu à peu abandonné.

Au final je me suis rendu compte qu’il y avait un réel vide, qu’il manquait un vrai forum bisexuel, actif, modéré, et totalement dédié à la bisexualité et aux bisexuel(le)s.

J’ai donc commencé par créer ce forum qui me manquait surtout à moi même dans un premier temps. Le lancement a pris quelques mois, le temps de faire venir du monde, puis son activité est devenue quotidienne pour ne plus jamais s’arrêter.

Ce n’était donc qu’un forum au départ, et c’est seulement quelques années plus tard que j’ai décidé de lui adjoindre une partie « site », complémentaire bien qu’anecdotique si l’on compare son contenu à l’énorme richesse accumulée sur le forum en 9 ans.

 Le site donne dans le simple et efficace : peu de pages, mais toutes présentant des aspects importants du sujet, de la définition de la bisexualité à la prévention des MST en passant par la dénonciation des clichés ou l’histoire du drapeau bi… Ce qui est plus surprenant, c’est le fameux test de Vieznick. Là je crois qu’il faut que tu expliques 🙂

 Ah oui… ce truc là… 😉

En fait je voulais simplement proposer un test ludique sur la question « Suis-je bi ? », une alternative aux tests classiques que l’on peut trouver ici et là sur la toile et qui ne me semblaient pas toujours adaptés à la réalité. J’ai donc écrit ce test, c’était d’ailleurs plutôt amusant, et je l’ai soumis à quelques membres du forum. Je l’ai ensuite publié, mais il restait à lui trouver un nom… Pas question de lui donner mon nom à moi, et difficile de lui trouver un nom « percutant » et qui signifie quelque chose. Je me suis du coup inspiré du nom propre d’un acteur de série, aucun rapport avec la bisexualité, mais je trouvais que ça « sonnait », un peu comme un pseudonyme que j’aurais pris juste pour faire plus sérieux…

Là où ça devient marrant, c’est qu’un jour France 5 consacre une de ses émissions à la bisexualité, et affiche en bandeau pendant une interview « on trouve sur internet le test de Vieznick pour savoir si l’on est bi » ou quelque chose comme ça. La consécration ! 🙂

 Le site donne l’impression d’un engagement militant clair, et contient quelques liens vers le site de l’association bi parisienne Bi’cause. Te considères-tu comme un militant bi ? Quels sont tes rapports avec les associations bi et les associations LGBT en général ?

 Je n’ai hélas que très peu de relations avec les associations LGBT. J’ai eu l’occasion de rencontrer les dirigeants d’une asso avignonaise LGBT qui déploraient l’absence totale de « B » et de « T » dans leur structure. Je crois que c’est hélas une réalité pour beaucoup d’associations LGBT, qui sont en pratique essentiellement gays.

J’ai aussi rencontré quelques membres de Bi’cause quand j’en ai eu l’occasion. J’ai eu avec eux des discussions très intéressantes, mais ma situation géographique ne me permet pas vraiment de militer sur le terrain. De ce fait, je ne suis membre d’aucune association et ne participe quasiment jamais à des actions de terrain.

Je me définis tout de même comme militant à travers mon engagement quotidien sur mon forum.

 Le forum est une partie très active du site. Comment a-t-il évolué depuis son lancement ? As-tu ajouté ou supprimé des sections et pourquoi ?

 Il a assez peu changé en fait. Il s’est énormément enrichi simplement par les contributions des participants au fil des années, mais dans sa structure, il est presque le même que dans ses premiers jours.

À une époque il comportait une rubrique réservée aux « anciens », mais c’était très compliqué d’établir une règle claire et qui convienne à tout le monde pour décider qui avait accès, ou pas, à cette section. Au final, cette partie « privée » est morte faute de participants, et j’ai fini par la supprimer.

 Parlons un peu des aspects techniques. Cela a-t-il été difficile de créer le site en termes d’hébergement, de conception des pages, d’habillage, etc. ? Comment fonctionne l’hébergement du site et combien te coûte-t-il ?

 Lorsque j’ai créé le forum (en 2004) je me suis servi du déjà célèbre et incontournable moteur phpBB, alors en version 2. J’ai simplement retravaillé son apparence pour le personnaliser, puis ajouté quelques fonctionnalités la plupart sous forme de MODS. Il était au départ hébergé chez Free, qui était le seul à l’époque à permettre de faire tourner gratuitement un tel forum.

Le forum grandissant, j’ai vite été coincé par les limitations d’un hébergement gratuit, et un des membres (Xender, également modérateur pendant plusieurs années) m’a proposé d’héberger gratuitement le forum ainsi que les quelques pages html qui composaient le site à ce moment là sur son serveur dédié.

Quelques années plus tard, le forum devenant encore plus « gros », Xender m’a demandé quelles solutions (délestage ?) on pouvait trouver afin de limiter la croissance du site. Ne voulant supprimer aucun contenu, et souhaitant au contraire proposer de nouveaux services (nouveau moteur – Joomla! – pour la partie site et hébergement des pièces jointes par exemple), j’ai préféré acheter à mes frais un hébergement et le faire évoluer selon mes besoins. Parallèlement, j’ai mis en place sur le site des liens vers deux sites de rencontre en marque blanche, afin de financer ces frais.

À ce jour, le site et le forum sont hébergés chez OVH sur une offre mutualisée PRO + un serveur SQL privé.

 Question peut-être liée à la précédente : comment fonctionne la boutique de « visibilité bi » et pourquoi l’avoir incluse ?

 J’ai créé cette boutique simplement pour proposer des produits « bi », très rares dans le commerce, même sur le net. Je me suis inspiré de ce que proposait Bi’cause à cette époque là. En effet ils avaient sur leur site une boutique proposant des produits à leurs couleurs. Le principe est simple : c’est une société allemande, Spreadshirt, qui fabrique, vend, et expédie les produits créés par le webmaster. Il suffit d’ouvrir gratuitement une boutique virtuelle, de créer des produits via un outil en ligne, et de les mettre en vente. Ensuite, Spreadshirt s’occupe de tout.

 En plus d’être le webmestre du site, tu es le principal modérateur de la partie forum. Comment cela se passe-t-il ? J’imagine que cela peut facilement demander beaucoup de temps et d’énergie…

 En effet. Le forum me prend pas mal de temps, presque tous les jours, déjà parce que je suis tenu de lire tous les messages qui y sont publiés, et ensuite parce qu’en plus de le modérer et l’administrer j’en suis aussi moi même un des plus gros contributeurs… 😉

À travers les années j’ai pu compter sur l’aide de quelques modérateurs et je tiens à tous les remercier pour leur aide, totalement bénévole et désintéressée en plus d’être parfois rébarbative et délicate. Malheureusement ils ont tous leurs occupations, leurs vies, et à ce jour je suis seul aux commandes.

 As-tu déjà eu affaire à des messages haineux ou discriminatoires sur le forum, ou plus généralement à des trolls ? Comment les gères-tu et comment as-tu appris à le faire ?

 Assez peu en réalité. Déjà parce que les membres sont les premiers modérateurs même si ils le font sans s’en rendre compte. Quelqu’un qui débarque en insultant tout le monde soulève très vite une levée de boucliers, et je n’ai plus ensuite qu’à « faire le ménage » en bannissant le coupable et si nécessaire éditant/supprimant les messages incriminés.

Ensuite je crois que la thématique même de ce forum, très spécialisée, limite son audience sur la toile. On est très loin des trolls quotidiens sur les forums de jeux vidéos par exemple. De plus, le fait de passer tous les jours, et souvent plusieurs fois par jour, lire tout ce qui est publié, laisse peu de temps pour agir à des personnes mal intentionnées.

Enfin, je suis particulièrement les nouveaux inscrits, déjà pour les aiguiller dans le fonctionnement parfois complexe du forum, mais aussi afin de détecter très vite celles ou ceux qui risquent de poser problème à travers leurs propos.

Au final je crois que je bannis deux ou trois personnes par an en moyenne, parfois temporairement, parfois définitivement. Et ça reste très peu comparé à la fréquentation du forum (bientôt 250 000 messages postés par 4000 membres, soit une moyenne de 74 messages par jour !).

Il faut dire aussi que certains nouveaux inscrits repartent très vite en comprenant qu’ils sont sur un forum de discussions et non sur un site de rencontres… 🙂

 As-tu l’impression que le site et le forum aient atteint l’objectif qui était le tien en les créant, et pourquoi ?

Je crois qu’on est bien au delà de ce que j’imaginais au départ. Je voulais juste créer un forum bi, et je me retrouve aujourd’hui avec LE forum bi francophone.

Des centaines de gens ont vu leur vie évoluer suite à certaines discussions sur le forum, parfois d’une manière radicale, des tas de personnes se sont rencontrées, et même des couples se sont formés !

Par contre en ce qui concerne le site, j’avais de bien plus grandes ambitions, mais j’ai dû me résoudre à les mettre de côté.

 Tu parles de forum francophone et c’est un point intéressant : il est vrai que sa fréquentation ne se limite pas aux internautes français.

 Tu as tout à fait raison. Bien que nous soyons une large majorité de français, nous accueillons également des francophones de Belgique, Suisse, ou encore du Québec. Je crois qu’il n’y a hélas pas d’équivalent de mon forum dans ces pays. Plusieurs initiatives sont à signaler, passées ou présentes, mais je crois qu’il faut une population cible plus large que celle d’une région pour qu’un forum aussi spécifique puisse rester vivant sur du long terme.

 Pour le Québec, il y a le forum du site « La Cité bisexuelle » (http://www.bisexuelle.org/forum) qui semble assez actif, mais que je ne connais pas bien. Pour les autres pays je ne sais pas trop, peut-être les gens qui nous lisent pourront-ils donner d’autres adresses en commentaires…

Si nous en revenons à toi, quelle place penses-tu que ce site et son forum occupent dans ta vie ? Crois-tu qu’ils t’aient apporté ou appris quelque chose, ou t’aient aidé à mieux t’épanouir ?

 Ce forum fait partie de ma vie, au quotidien, c’est parfois une charge, parfois un plaisir aussi. Dans tous les cas j’en suis très fier, c’est bête mais je me dis que dans ma vie j’aurai apporté quelque chose à des gens, j’aurai réussi un truc spécial, toutes proportions gardées bien sûr, ça reste un forum.

Et plus personnellement ce forum m’a apporté beaucoup aussi. Déjà parce qu’il m’a permis d’apprendre beaucoup de choses que j’ignorais, y compris sur les questions d’orientation sexuelle ou d’identité de genre.

Ensuite parce qu’à travers la lecture de toutes les contributions quotidiennes on s’enrichit soi-même de l’expérience des autres, sur tout un tas de sujets (thèmes typiquement LGBTQI, sexualité, mais aussi culture, politique, loisirs…).

Enfin ce forum m’a aussi permis de faire des rencontres passionnantes, intéressantes, et même intimes pour certaines…

Merci beaucoup pour tes réponses ! Je ne peux que souhaiter ardemment une longue vie au site et à son forum 🙂

Merci à toi pour tout ce que tu fais.