Des blogs d'hommes proféministes contre le patriarcat ? Présents !

À force de subir presque quotidiennement la chronique des dernières imbécillités proférées ou effectuées par les franges réactionnaires, qu’il s’agisse de la manif trompeusement autoproclamée pour tous, des « Homen » ou des « masculinistes » que la simple pensée de l’égalité des sexes fait grimper au plafond (et aux grues), on en aurait fini par désespérer de l’existence de mouvements d’hommes moins stupides, qui soient proféministes, opposés à la virilité passéiste dite traditionnelle et à la persistance de ce cadeau empoisonné de l’Histoire qu’est le patriarcat.

À titre individuel, je ne doutais pas une seconde de l’existence de pareils hommes progressistes, pas seulement parce que j’espère en être un mais aussi parce que j’en connais plusieurs autour de moi, qui font avancer les choses dans la bonne direction, chacun à leur façon, certains en toute connaissance de cause à l’issue de lectures de livres et de sites féministes, d’autres presque inconsciemment, en considérant comme des évidences ou comme des améliorations normales des choses que d’autres s’obstinent encore à tenter de faire passer pour les signes que la Fin est proche (dong, dong).

J’ai même caressé pendant longtemps l’envie de consacrer un billet au sujet, voire d’ouvrir un autre blog, de lancer un mouvement, de faire quelque chose. Mais j’ai déjà plusieurs causes à défendre que je n’arrive à défendre que de façon assez brinquebalante (à en juger par la fréquence de mes billets ici, ce n’est pas pour rien que ce blog s’appelle « le Biplan » et non « la Fusée »). Bref, je n’avais pas encore trouvé le temps, l’énergie et la bonne idée pour contribuer sur le sujet, en dehors de quelques liens vers des sites féministes que le changement d’apparence de Yagg s’est empressé de squouizer en même temps que toute la page de liens et la page « À propos » de ce blog (bravo pour la technique, grmbl).

Mais cette fois, ça y est, je tiens le prétexte, je vais pouvoir parler de tout ça ici ! (Je reparlerai de bisexualité dans les futurs billets, promis.) Bref, je suis tombé, via la page Facebook Ansexisme – Sexisme et sciences humaines – féminisme, sur un lien vers un réseau de blogs intitulé « Ne plus être un homme ». Il ne s’agit pas de transition vers un autre sexe, mais de refus de la masculinité et de la virilité traditionnelles. Le titre est même une référence au livre d’un féministe radical américain nommé John Stoltenberg (lien vers Wikipédia), Refuser d’être un homme. Pour en finir avec la virilité, traduit aux éditions Syllepse en 2013. Oui, la traduction est toute récente, mais le livre a été publié au départ (sous le titre Refusing To Be a Man: Essays on Sex and Justice) en… 1989. Bon, après tout, même Judith Butler n’est arrivée sous nos latitudes qu’avec un certain retard, alors, autant ne pas râler et remercier surtout les gens qui traduisent ces livres. Je n’ai pas lu le livre en question mais j’y jetterai un œil à la première occasion.

Ce réseau de blogs « Ne plus être un homme », donc, arbore d’entrée de jeu une « mise en garde » indiquant : CE SITE SERA UN BLOG FAIT DE BLOGS : PROFEMINISTES – ANTIPATRIARCAUX ET ANTIMASCULINISTES ou ne sera pas 🙂 ». Difficile de ne pas s’y intéresser après ça !

Il regroupe pour le moment des liens vers une demi-douzaine de blogs tenus par des hommes proféministes et antivirilité. La plupart sont très récents, ils sont actifs depuis juillet tout au plus et beaucoup ne comptent que quelques billets. Mais ils offrent déjà une variété de sujets et de points de vue intéressante, et j’espère qu’ils continueront à se développer et seront rejoints par d’autres au fil du temps. Lecteurs masculins, si vous avez des choses à dire sur le sujet depuis longtemps, c’est peut-être le moment de vous lancer ! Et si vous en dites déjà, autant contacter le site pour leur demander d’ajouter un lien vers votre blog.

À lire donc, entre autres, sur les blogs de ce réseau flambant neuf :

– Le projet de tract du blog « Égalitariste », destiné à faire prendre conscience aux hommes des stéréotypes et des réflexes patriarcaux qu’ils ont absorbé inconsciemment au fil de leur éducation, afin de les inciter à changer les choses ;

– Les « Scènes de l’avis quotidien », davantage orienté vers le débat politique avec par exemple des réflexions sur le sexisme de la gauche radicale ;

« Un blog pas viril » qui relaie des avis de lectures et des liens contre la virilité machiste ;

– Et « Morose », qui, après une entrée en matière prometteuse, a notamment diffusé des traductions de tracts anglais pour éviter les violences sexuelles et a récemment relayé l’appel contre l’incitation au viol sur Internet, ce qui tombe très bien parce que je comptais en dire un mot dans ce billet (le sien est très bien fait, je ne peux donc que vous conseiller d’aller lire !).

Je ne peux que souhaiter une longue vie à ce réseau et  ces blogs, et j’espère bien avoir l’occasion de redire un mot sur ces sujets ici. La virilité passéiste n’est plus la tradition (si tant est qu’elle ait pu prétendre l’être), le patriarcat n’en a plus pour longtemps, le machisme est inexcusable, le sexisme est à pourfendre, une autre masculinité est possible, et ça commence maintenant.

EDIT : Attendez ! J’ai remis la main sur les liens vers les sites et blogs féministes qui figuraient auparavant sur la page de liens (ouf). Les revoici, du coup :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s